• fr
      • en
      • it
  • Les fresques

    Le baroque dans le Salento

    Les XVIe et XVIIe siècles ont été une période de paix et de prospérité dans les Pouilles, et les propriétaires fonciers de la région ont converti leurs châteaux en palais élégants. Les familles nobles qui voyageaient entre Naples et leurs terres du sud ont introduit le style baroque dans le Salento.

    Le baroque était alors en vogue et il eut un impact profond sur le paysage artistique et architectural. C’était plus qu’un style décoratif, qui a englobé tous les domaines de l’expression artistique et mené une période de reconstruction qui a transformé l’empreinte architecturale de la région.

    Lorsque Pietro Giacomo d’Amore a acquis le Castello di Ugento en 1643, à l’apogée de la période baroque, le mécénat artistique était devenu la façon dont le noble gentilhomme affichait sa richesse, son pouvoir et son prestige.

    Les fresques du Castello di Ugento

    Les fresques des magnifiques salons du premier étage ont été commandées par Francesco et Nicola d’Amore en 1694, pour célébrer l’histoire de la famille. Leur style est de la période culminante du baroque, très décoratif et issu de la Contre-Réforme, qui exprimait une vision théâtrale du passage de l’homme sur terre alors qu’il se prépare pour l’éternité.

    Les fresques représentent un chapitre important de l’art baroque dans le Salento, bondées de détails complexes, d’allusions historiques et littéraires ainsi que de symbolisme mythologique. Des images du paysage local sont alliées à des éléments évoquant les valeurs spirituelles et chrétiennes – le tout pour rehausser et faire hommage aux vertus de la famille d’Amore. Tout en cherchant à dévoiler le statut de la famille, ces fresques avaient également un autre but.

    Elles étaient aussi une sorte d’autopromotion ou de propagande de l’époque, une méthode que la famille d’Amore a rapidement maîtrisée.

    Le thème qui traverse les éléments décoratifs du château se fonde sur un jeu de mots avec le nom de famille d’Amore (d’amour) et l’héritage matrimonial établi par Pietro Giacomo afin d’empêcher la disparition de la dynastie ainsi que la fragmentation de la succession. L’iconographie des fresques est issue des Métamorphoses d’Ovide ainsi que de la mythologie grecque et romaine. Ce sont des paraboles qui illustrent les bienfaits d’un bon mariage et de la préservation de la fortune familiale.

    Hier et aujourd’hui

    Sala del Trono, avant et après la restauration minutieuse par une équipe d'experts

    Le Salone di Mercurio, détail

    Video by Roberto Corvaglia – Grado18

    Share On: